Mon thérapeute m'a dit que je traverse un épisode dépressif et je suis terrifié à l'idée que ça ne finisse jamais

J’ai souvent dit que j’étais en dépression, j’ai eu des sautes d’humeur ces dernières années et je me suis souvent sentie déprimé. Mais en fait, faire une dépression est horrible. Si vous lisez ceci et que vous traversez quelque chose de similaire, je suis vraiment désolé :frowning:

Il y a deux mois, j’ai foiré quelque chose sur lequel j’ai travaillé pendant des années et cela m’a fait tomber dans cet horrible endroit sombre de mon esprit. Chaque matin, je me réveille et j’ouvre les yeux, ça commence, j’entends presque mon esprit crier « TU ES NUL » . Comment as-tu pu être aussi stupide, tu as gâché ta vie, tu aurais dû le savoir, tu ne seras plus jamais heureux, tout le monde se moque de toi, tout le monde est meilleur que toi… Etc… Ça ne s’arrête jamais…

Je veux juste rester au lit mais je dois aller travailler parce que je dois payer mes prêts… Mon esprit est encombré, même quand je suis distrait, ce sentiment à l’arrière de ma tête ne me permet pas de ressentir de la joie. Chaque fois que je ris, c’est presque comme si quelque chose me donnait un coup de pied en arrière et me disait NON, tu ne mérites pas d’être heureux ! Je suis extrêmement anxieux tout le temps, ma voix craque et je n’arrive pas à me concentrer sur quoi que ce soit. Parfois, je commence à pleurer, parfois je pleure longtemps, mais souvent mon visage est engourdi et les larmes tombent toutes seules…

Je peux voir comment mes parents me regardent, ils veulent m’aider mais ils ne savent pas comment… Quand j’essaie de leur parler de mes problèmes, ils ne me comprennent pas… Dans ma tête, ma vie est finie, je ne vois pas le positif ou que je peux encore avoir une belle vie…

J’ai passé deux mois dans cet enfer et je n’en vois pas la fin… J’ai peur que ça ne s’arrête jamais… J’ai l’impression que c’est une maladie qui ne veut pas disparaître… Tous les jours, c’est pareil, j’ai hâte d’aller au lit… Je m’endors et je ne ressens rien… Et puis j’ouvre les yeux et l’enfer recommence…

Je ne sais pas pourquoi je tape ça… Je suppose que j’espère un miracle…

1 J'aime

Bonjour. Je veux juste que tu saches que je traverse une situation similaire à la tienne en ce moment, et que tu n’es pas seul. On n’est pas censé se sentir comme ça, ce n’est pas l’état naturel de notre esprit, et il y a des choses que nous pouvons faire pour retrouver cet état naturel. Tu fais déjà ce qu’il faut en parlant avec un thérapeute et cela seul demande de la force et du courage. Je sais déjà que tu es fort et courageux rien qu’en lisant votre histoire, et je crois que tu peux apprendre à faire face et à être la meilleure version de toi-même.

1 J'aime

Salut,

je sais que tu ne vois pas le bout et que tu penses ne jamais sortir de cette passade mais ca n’est pas vrai ! La dépression est vraiment une maladie et avec une bonne thérapie (que tu as déjà commencé, bravo !) et un traitement adéquat, un jour tu te sentiras un peu mieux et le lendemain encore un peu mieux etc…

J’ai vécu la même chose, j’ai perdu mon emploi, ma femme a eu la garde de mes enfants et j’ai finis par perdre également mon toit. J’ai dû revenir vivre chez mes parents à l’âge de 41 ans. Après tous ces épisodes de ma vie, je ne voulais plus vivre. On m’a forcé à consulter et par la même occasion on m’a sauvé la vie. Il ne faut pas avoir honte de parler de ce qui ne va pas, ni avoir honte d’être dépressif. Cela peut toucher tout le monde, ca ne veut pas dire que nous sommes faibles mais le fait de réussir à s’en sortir c’est la preuve au contraire qu’on est fort et je sais que tu as ça en toi !

Alors, courage, tu vas y arriver et arrête de culpabiliser…

Courage, on est tous avec toi !

Ce n’est pas un état définitif. Tu vas t’en sortir… le simple fait de savoir ça, peut changer beaucoup de chose. Donc meme s’il faut que tu te le répète plusieurs fois par jour, il faut que tu y crois !

Je pense être en dépression mais aucun diagnostic pour le moment posé. Dure dure dans ma région d’obtenir un rdv avec un psychiatre en ce moment. Pour l’instant je suis sous anxiolytiques. Je fais énormément de crises de paniques, d’angoisses et je pleures souvent. Mes émotions sont décuplées je pleure pour rien et me sens nul. Devalorisée et pas comprise par les autres. :sob::sob::sob::sob:

Tout est une question de temps, accepte de laisser passer un peu de temps, de penser à toi , uniquement à toi, de faire des choses qui te font plaisir (même si j ai compris que tu étais dans une spirale)… Accorde moins d importance aux autres et plus à toi, tu le mérites. i tu n es pas tombée sur les bonnes personnes, ce n’est pas à toi de te remettre en question. Je suis avec toi !!!

La dépression ou état dépressif je connais bien. A chaque grosses épreuves de ma vie, j’y ai eu droit, trop sensible, je prends en pleine face des chocs traumatisants qui me plongent dans l’état que vous décrivez si bien. Si je peux vous rassurer sachez que l’on s’en sort à chaque fois à condition que l’on prenne sérieusement un traitement et que l’on en parle soit à un professionnel où à des personnes de confiance. L’appel de la vie est plus fort que tout et il faut savoir reconnaître que c’est très dur de s’en sortir seul, sans aide où sans médicament. Faîte vous aider et dite vous que le temps vous permettra de mieux digérer ce que vous n’acceptez pas aujourd’hui. Je connais ce mal être mais sachez que si vous prenez le taureau par les cornes, vous aurez toutes les chances de sortir de cet état qui ne sera plus qu’ un mauvais souvenir. Les dépressions peuvent également nous amener à nous poser les bonnes questions (un mal pour un bien) et nous permettre de grandir. Il y a sans doute des zones sombres de notre état émotionnel à mettre en lumière et le fait de faire une thérapie peut nous conduire à être plus fort face au destin. Plein de courage à vous